fbpx
Belinda Conde

Belinda Conde

Global Marketing Director, dacadoo

Maîtrise de soi : gérer ses habitudes

Alors que nous arrivons à la fin de nos blogs hebdomadaires sur la Wheel of LifeTM, l’une des catégories restantes à aborder est la maîtrise de soi.

La section sur la maîtrise de soi englobe la consommation d’alcool, de caféine et de nicotine. Nous allons donc explorer les dangers globaux associés à la consommation (ou surconsommation) de ces substances.

Consommation de nicotine

La nicotine, substance hautement addictive, est le principal responsable de la consommation de cigarettes, cigares ou e-cigarettes. On estime actuellement qu’environ 19 % de la population mondiale sont des fumeurs et que le tabac tue jusqu’à la moitié de ses utilisateurs.

Le tabac tue plus de 8 millions de personnes chaque année.

Le chirurgien général américain a conclu en 2010 que la nicotine est aussi addictive que la cocaïne ou l’héroïne. Le principal problème est notre perception, car la nicotine, au même titre que l’alcool, est perçue comme socialement acceptable dans de nombreux pays, peut-être en raison du fait que le tabac est normalisé dans le divertissement et la culture pop.

Cependant, en plus d’être très addictive, la nicotine a divers effets secondaires dangereux sur notre corps, affectant le cœur, le système reproducteur, les poumons, les reins, etc. De plus, de nombreuses études ont constamment démontré son potentiel cancérigène (induisant le cancer).

Outre la nicotine, l’usage du tabac lui-même sous toutes ses formes est directement lié à de nombreuses maladies graves telles que le cancer, les maladies cardiovasculaires et la bronchopneumopathie chronique obstructive.

De toute évidence, être fumeur a un prix élevé à payer, et chaque utilisateur qui fume est activement encouragé à arrêter de fumer avec l’aide de notre plateforme de santé numérique Wheel of LifeTM.

Consommation d’alcool

Les boissons alcoolisées font tellement partie de notre vie sociale dans de nombreux pays qu’il est facile d’ignorer les dangers sanitaires et sociaux qui accompagnent la dépendance, la surconsommation ou l’abus d’alcool.

La consommation d’alcool contribue à 3 millions de décès chaque année dans le monde.

L’alcool est un problème si grave que l’OMS en fait le principal facteur de risque de mortalité prématurée et d’incapacité chez les personnes âgées de 15 à 49 ans, représentant 10 % de tous les décès dans ce groupe d’âge. Dans l’ensemble, la consommation nocive d’alcool est responsable de plus de 5 % de la charge mondiale de morbidité.

L’usage excessif de l’alcool peut entraîner une variété de problèmes de santé graves. Des maladies telles que la pancréatite, de nombreux types de cancers, le diabète de type II, l’hypertension, les maladies cardiaques et hépatiques – pour n’en nommer que quelques-unes – sont des conséquences fréquentes de l’abus d’alcool à long terme.

La consommation excessive d’alcool est décrite comme quatre verres ou plus de  boissons standard pour les femmes ou cinq verres ou plus pour les hommes en une seule occasion. Alors que les limites maximales recommandées par la plupart des prestataires de soins de santé sont d’un verre standard par jour pour les femmes et de deux pour les hommes. Veuillez noter que les boissons standard peuvent varier d’un pays à l’autre.

Dans cette optique, il a été démontré que les buveurs occasionnels ou ceux qui ne dépassent pas les limites quotidiennes recommandées, ont des risques de mortalité similaires à ceux qui ne boivent jamais.

Consommation de caféine

Contrairement à la consommation de tabac, pour laquelle il n’y a pas de quantité sûre à consommer, la caféine – avec modération – peut avoir un impact positif sur la santé globale de l’utilisateur. Certaines études montrent que les buveurs réguliers de café peuvent avoir un risque significativement plus faible de développer un diabète de type II, par exemple. Une autre étude explique qu’une consommation de café légère à modérée est associée à des risques plus faibles de mortalité de tous types.

Cependant, il est recommandé aux adultes de ne pas dépasser quatre tasses de café par jour, car c’est la limite après laquelle certains effets secondaires ou complications peuvent apparaître. Ceux-ci peuvent inclure: agitation, rythme cardiaque rapide, insomnie, maux de tête et tremblements musculaires.

Lorsque vous prenez un café, il est important de faire attention au sucre qui peut être présent ou ajouté. L’OMS recommande de réduire et de limiter la consommation de boissons sucrées pour parvenir à une alimentation plus saine.

Chaque petit détail compte

Tout au long de notre plateforme d’engagement sur la santé numérique Wheel of LifeTM, les utilisateurs peuvent profiter de notre gamme d’objectifs motivants visant à réduire leur consommation de caféine, d’alcool ou de nicotine, le cas échéant. Il convient de noter que nos objectifs liés à l’arrêt du tabac, non seulement s’attaquent à la réduction physique du tabagisme, mais mettent également l’utilisateur dans le bon état d’esprit pour y parvenir.

Lors de l’intégration, notre questionnaire soigneusement conçu déterminera si un utilisateur est un fumeur, un ancien fumeur ou ne fume pas. Il s’agit d’une étape cruciale, car le tabagisme réduit considérablement leur indice santé – pour refléter à quel point le tabagisme affecte la santé globale. Ensuite, l’utilisateur pourra répondre à quelques questions factuelles pour déterminer si sa consommation d’alcool ou de caféine se situe dans des limites saines.

Aider à réduire la consommation d’alcool de vos assurés ou de vos employés présentera plusieurs avantages pour leur santé globale, mais aussi, en retour, apportera de nombreux avantages à votre entreprise. Réduire ou complètement arrêter de boire de l’alcool est associé à de meilleurs résultats pour la santé mentale et physique, tels que des risques réduits d’hypertension artérielle ou de cholestérol, une amélioration de la fonction hépatique, un meilleur sommeil et donc plus d’énergie, parmi de nombreuses autres améliorations.

De même, lorsqu’une personne arrête de fumer, les bienfaits pour la santé commencent immédiatement à se manifester. Certains des premiers avantages pour la santé de l’arrêt du tabac sont une meilleure respiration, une meilleure circulation et un système immunitaire robuste. Jusqu’à après quelques années sans fumer, lorsque les risques de développer des maladies graves telles que le cancer, les accidents vasculaires cérébraux et les maladies coronariennes sont considérablement réduits.

C’est pourquoi nous croyons que chaque petit détail du mode de vie et de la santé d’une personne sont importants. Nous quantifions la santé holistique et aidons les utilisateurs à s’orienter vers une santé plus saine, car, plus que tout, #wecare.

Mettons en place votre plan d’engagement en santé numérique. Demandez une démo de Wheel of LifeTM gratuite aujourd’hui.

Chaque semaine, nous publierons un article dédié sur l’une des sept catégories différentes de notre Wheel of LifeTMRevenez le 11 janvier pour lire notre dernier blog sur la catégorie pleine conscience !

Others also read...